Dimanche 27 mars 7 27 /03 /Mars 17:04

urneBon, c'est pas faute de l'avoir dit cette semaine, mais la réussite de ce « front républicain » laisse franchement songeur face au taux de mobilisation (encore plus) faible, qui bat un nouveau (triste) record. Ce que je souhaite simplement dire ce soir, c'est qu'au vu des résultats, il était clairement inutile et ridicule d'appeler à un front républicain, véritable coquille vide au regard des profondes divergences entre le PCF et l'UMP (mais aussi entre les Verts et le PS, quoi qu'ils en disent).

 

Le problème du fameux front républicain, c'est que cela n'apporte rien sur le fond. Ce n'est pas en adoptant des postures que l'on va contrer Marine Le Pen : c'est sur le fond et rien d'autre. Que cela vous plaise ou non, Marine Le Pen a réussi sa percée politique et elle fait maintenant partie de la cour des grands. Il va falloir compter avec elle dans le débat politique. Alors, forcément, si on passe notre temps à lui balancer qu'elle est raciste et fasciste, ça ne fera pas grandement bouger les choses pour prouver à ses électeurs que ses promesses électorales sont trompeuses. Cet article de Rue89 d'une électrice de gauche ne fait que dire la même chose sur le fond.

 

Alors, c'est gentil et mignon tout plein de faire de slogans comme le PS « Pas un canton pour le FN » ou encore faire signer des appels à faire barrage (faudra qu'on m'explique l'utilité de cette pétition quand on a un scrutin le dimanche suivant) et faire un débat de l'entre-deux tours sur le thème « moi je suis plus républicain que toi », mais au final les électeurs s'en CONTREFICHENT. Ces appels ridicules à « faire barrage au FN » ont surtout montré que notre classe politique actuelle n'est pas capable d'entendre le message porté par les électeurs du FN. La preuve en est cette plus faible mobilisation électorale. 

 

Oui, je persiste et signe pour dire que mon vote aurait été blanc entre le PS et le FN pour toutes les raisons évoquées dans mon article précédent. Simplement, il n'y aura pas mort d'homme avec 2 élections de conseillers généraux du FN, ce n'est pas comme si cela allait impacter la politique des départements. Si vraiment le FN avait une chance de s'emparer du pouvoir (comme par exemple, en atteignant le 2d tour de l'élection présidentielle), là, l'appel à un front républicain aurait un certain sens et je n'aurais pas d'état d'âme à voter DSK/Aubry/Whoever contre Marine Le Pen.

Par jpinet
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Twitter

Recherche

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés